Rechercher
  • Héctor García

Parti Anti PowerPoint

L’utilisation de PowerPoint entraîne-t-elle des pertes de milliards d’euros chaque année ?



Anti PowerPoint Party est un mouvement international contre l’utilisation de PowerPoint. Je suis prêt à y adhérer dès aujourd’hui. Né en Suisse, ce parti politique affirme que l’utilisation de PowerPoint entraîne des pertes de milliards d’euros chaque année. Pourquoi ? Parce que cela représente une perte de temps ; on passe beaucoup trop de temps à regarder et à faire des présentations longues, ennuyeuses et répétitives.


La recommandation du jour est : « n’utilisez pas PowerPoint, sauf si quelqu’un vous y oblige avec un couteau rouillé. »

Sur ce forum, j’essaie humblement de donner des conseils aux entrepreneurs et aux chefs d’entreprises technologiques. La recommandation du jour est : « n’utilisez pas PowerPoint, sauf si quelqu’un vous y oblige avec un couteau rouillé. »


Dans le fond, c’est quelque chose que tout le monde sait, mais le changement rend paresseux. Pendant les présentations, on voit ses collègues bâiller et bouger, tandis que le client regarde son ordinateur. C’est encore plus évident lors des visioconférences. On a un collègue qui tape sur con clavier tout au long de la réunion, un client potentiel sur les lunettes duquel on peut voir le reflet d’un autre écran, ou une connexion qui s’interrompt de manière suspecte. Vous le savez déjà. C’est très dur d’aller à une présentation où quelqu’un tente de vous vendre quelque chose de cette façon, ou de voir un collègue transpirer et se démener, alors que personne ne l’écoute. C’est horrible et cela s’explique par une mauvaise décision stratégique.



Les alternatives, de la meilleure à la pire

  1. Vous faites la présentation en direct, avec ce que vous souhaitez montrer en temps réel. Sans avoir peur de vous tromper.

  2. Vous faites une vidéo pour filmer votre application ou ce que vous souhaitez vendre.

  3. Vous filmez votre application.

  4. Vous créez un document PDF simple, sans effets, sans rien. Bref, très bref.

  5. Canva, Slides, Keynote ou analogues, cela revient au même mais en plus moderne. Si vous n’arrivez pas à décrocher, ça peut être une solution.


Conclusion : montrez davantage


En marketing, il y a un dicton selon lequel « si vous pouvez le montrer, montrez-le ». J’y crois fermement, c’est pourquoi si vous vendez une application, une solution ou autre chose, je vous conseille de la montrer. C’est mieux et plus simple.



1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout